Les Français acceptent mieux les personnes LGBT, mais les clichés persistent, selon un sondage

Les Français acceptent mieux les personnes LGBT, mais les clichés persistent, selon un sondage

Les Français sont de plus en plus tolérants à l’égard de l’homosexualité et de son expression en public, mais continuent d’avoir des clichés sur les personnes LGBT, selon un sondage publié mercredi par l’Ifop.

En 2019, 85 pour cent des personnes interrogées ont déclaré que l’homosexualité n’était « qu’une autre façon de vivre sa sexualité ». En 1975, seulement 24% de la population était du même avis, selon l’enquête menée par l’Ifop pour la Fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais, en association avec Dilcrah, la délégation interministérielle de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine LGBT.

Huit pour cent seulement continuent de le considérer comme « une maladie à guérir », alors que 42 pour cent le pensaient en 1975, sept ans après la dépénalisation de l’homosexualité en France. Aujourd’hui, 7% continuent de considérer l’homosexualité comme une « perversion sexuelle à laquelle il faut s’opposer », contre 22% en 1975.

François Kraus, directeur de la section politique de l’Ifop, a déclaré que la tolérance croissante de l’homosexualité ne doit pas être confondue avec une acceptation totale.

En effet, une plus grande tolérance n’a pas réussi à éliminer les vieux clichés sur l’homosexualité.

Un Français sur cinq estime que  » certaines professions où l’on est en contact permanent avec des enfants devraient être interdites aux homosexuels « , selon l’enquête, alors que 27 % des personnes interrogées se disent mal à l’aise en présence de personnes transgenres et 14 % avec des personnes homosexuelles ou bisexuelles de leur propre sexe.

Au total, 30 % des Français ont admis avoir déjà été mal à l’aise avec les personnes LGBT.

L’enquête a été réalisée sous la forme d’un questionnaire en ligne auto-administré à la mi-2019, auprès d’un échantillon de 3 013 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

patrick