La suppression d’un seul gène peut  » prévenir complètement  » le cancer du pancréas.

La suppression d’un seul gène peut  » prévenir complètement  » le cancer du pancréas.

À l’aide d’un modèle murin de cancer du pancréas, les chercheurs ont fait un zoom sur un gène unique qui a empêché le développement d’un cancer du pancréas agressif lorsque les scientifiques l’ont retiré.

Le cancer du pancréas est une forme agressive de cancer qui a tendance à être diagnostiquée assez tard et qui résiste souvent au traitement.

Selon le National Cancer Institute (NCI), le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer aux États-Unis. Selon certaines estimations, d’ici 2020, le cancer du pancréas deviendra la deuxième cause de décès en importance.

Le NCI estime qu’en 2019 il y aura 56 770 nouveaux cas de cancer du pancréas et 45 750 décès qui en résulteront.

L’un des principaux moteurs du cancer du pancréas est ce qu’on appelle l’oncogène KRAS. Mais de nouvelles recherches identifient un autre gène dont l’action est cruciale pour le développement de ce cancer.

Le Dr Diane Simeone, directrice du Pancreatic Cancer Center au Perlmutter Cancer Center de l’Université de New York, Langone Health, est l’auteur correspondant de cette nouvelle recherche.

La Dre Simeone et ses collègues ont mené une étude sur des échantillons de souris et de patients humains afin d’examiner le rôle d’un gène appelé  » complément du groupe D ataxie-télangiectasie  » (ATDC) dans la formation de tumeurs pancréatiques.

patrick