Cathédrale Notre Dame : Pourquoi est-il considéré comme un joyau historique et culturel ?

Cathédrale Notre Dame : Pourquoi est-il considéré comme un joyau historique et culturel ?

Attirant près de 14 millions de touristes par an, la cathédrale Notre Dame est au cœur de l’histoire et de la culture françaises, trésor de l’architecture gothique française et lieu de culte réputé dans le monde chrétien.

Le joyau architectural est situé sur l’île de la Cité, une petite île de la Seine à Paris. Il accueille cinq services religieux tous les jours et sept le dimanche.

La construction de la cathédrale emblématique a commencé à la fin du XIIe siècle et a duré plus de deux siècles.
epuis sa création, la structure gothique a vécu et respiré des moments importants de l’histoire de France.

C’est à Notre-Dame que le tristement célèbre monarque français Napoléon Bonaparte se couronna empereur de France en 1804.

La cathédrale a survécu à deux guerres mondiales et elle a fait retentir sa gigantesque cloche ténor lorsque la France a été libérée de l’occupation nazie en 1944.

Deux décennies plus tard, elle accueille les funérailles du héros de guerre français et président Charles de Gaulle.

Comme l’écrivain français Bernard-Henri Levy l’a décrit, Notre-Dame est « la France de la Résistance, de l’Europe et de la littérature. C’est la sainteté gothique et la douceur de la Seine. La foi et la beauté. Aragon et Hugo. Ce matin, face au gigantesque incendie ? Hugo a dit : « Le temps est l’architecte, mais le peuple est le maçon ». »

Une maison pour les trésors historiques
La cathédrale abritait également certains des artefacts les plus célèbres du catholicisme, comme la couronne d’épines que Jésus aurait portée avant sa crucifixion, ainsi que la tunique portée par Saint Louis, roi de France du XIIIe siècle (Louis IX). Ces deux reliques ont été sauvées du feu, dit Monseigneur Patrick Chauvet.

Il y a une semaine, seize saints ont été enlevés de la flèche aujourd’hui brûlée dans le cadre d’un projet de 6 millions d’euros pour rénover la cathédrale.

Les statues de trois mètres de haut, pesant environ 150 kilogrammes, représentent les Douze Apôtres et les Quatre Évangélistes. Sculptés par Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc, ils couronnent la cathédrale du XIIe siècle depuis la construction de la flèche de 96 mètres au milieu du XIXe siècle.

Regarde : Les saints s’envolent de la cathédrale Notre-Dame de Paris

La cathédrale abritait également le grand orgue et divers autres chefs-d’œuvre d’art.

Gravé dans la culture du pays
En 1831, l’écrivain français Victor Hugo écrivit son œuvre intemporelle, Le Bossu de Notre Dame (Notre Dame de Paris), qui redonnait de l’énergie à la cathédrale en ruines. Son roman s’est rallié à un projet de restauration qui allait redonner à la beauté gothique toute sa splendeur naturelle.

La flèche centrale de la cathédrale a été ajoutée lors des travaux de restauration au XIXe siècle.

Pour en savoir plus : Victor Hugo a déjà décrit les flammes de la cathédrale Notre-Dame dans son roman de 1831

Travaux de restauration récents
Les neuf cloches géantes de la cathédrale ont été remplacées en 2013 et la flèche, qui s’est effondrée, était en cours de rénovation.

Attristé par la destruction tragique d’un joyau culturel français, le président Emmanuel Macron s’est engagé à reconstruire la cathédrale.

« C’est notre histoire, notre littérature, notre imagination, l’endroit où nous avons vécu tous nos plus grands moments, dit un Macron ému, nous reconstruirons Notre-Dame ensemble.

patrick